Valoriser et garder le meilleur de l'entrepreneuriat d'ici

Hausse du prix de l’action à 12,05 $ pour Capital régional et coopératif Desjardins

Plus de 144 M$ investis en 2014 au profit d’entreprises québécoises

Faits saillants au 31 décembre 2014

  • Prix de l’action : 12,05 $, comparativement à 11,66 $ au 31 décembre 2013
  • Bénéfice net : 49,2 M$
  • Rendement annuel : 3,4 %
  • Valeur de l’actif net : 1 502,5 M$
  • Rendement du portefeuille d’investissements à impact économique québécois : 7,3 %
  • Rendement du portefeuille des autres investissements (placements) : 5,4 %


Montréal, le 19 février 2015
– Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) a réalisé un bénéfice net de 49,2 M$ en 2014 pour un rendement annuel de 3,4 %, portant, à compter de midi aujourd’hui, le prix de l’action à 12,05 $, un sommet depuis la création de CRCD en 2001. La valeur de l’action est en hausse pour une sixième année consécutive.

Les résultats de CRCD proviennent essentiellement de l’activité d’investissements à impact économique québécois et du portefeuille des autres investissements qui ont généré des rendements respectifs de 7,3 % et 5,4 %.

Pour l’exercice 2014, les souscriptions se sont élevées à 63 M$ et les rachats d’actions ont totalisé 80 M$. La valeur de l’actif net s’établit ainsi à 1 502,5 M$. De cette somme, 675,4 M$ ont été déboursés dans les entreprises, coopératives ou fonds au 31 décembre 2014, alors que les fonds engagés mais non déboursés se chiffraient à 193,8 M$. De plus, le solde des actions éligibles au rachat de la part des actionnaires à la fin de l’exercice 2014 s’élevait à 399 M$. Bien que CRCD n’anticipe pas que les rachats à court terme atteindront ce niveau, il dispose de suffisamment d’actifs liquides dans son portefeuille des autres investissements pour honorer toutes les demandes de rachat.

M. André Lachapelle, président du conseil d’administration, mentionne que ces bons résultats sont le reflet de ce qui est accompli chez CRCD au fil des ans : « La stratégie globale de répartition d’actifs que le conseil d’administration a adoptée depuis plusieurs années se révèle encore efficace. En diversifiant les actifs par profil d’investissement et par type d’instrument financier, les résultats financiers de CRCD sont davantage prévisibles et évoluent dans la fourchette cible. Cela nous permet ainsi de renforcer le développement économique régional tout en limitant la volatilité semestrielle du prix de l’action et en procurant un rendement raisonnable sur le capital, et ce, conformément à nos orientations stratégiques. »

Toujours à l’écoute des préoccupations des actionnaires, M. Lachapelle rappelle également l’importance pour CRCD d’avoir émis le maximum permis par sa loi constitutive qui était plafonné à 63 M$ en 2014, comparativement à 150 M$ les années précédentes : « Afin de permettre à un plus grand nombre d’investisseurs d’acquérir des actions en 2014, nous avons décidé de réduire le montant maximal permis à 3 000 $ par individu. Ce sont donc plus de 22 000 investisseurs qui se sont portés acquéreurs de l’émission 2014, dont près de 3 000 nouveaux actionnaires. »

Malgré une levée de fonds inférieure aux rachats d’actions en 2014, CRCD a réussi à investir plus de 144 M$ au bénéfice des entreprises québécoises grâce aux désinvestissements réalisés au cours de l’exercice. En effet, CRCD a profité d’opportunités de vendre à des conditions jugées intéressantes, en tout ou en partie, quelques investissements majeurs de son portefeuille.

Ayant un niveau de capitalisation limité, CRCD cherche continuellement des moyens innovateurs pour contribuer encore davantage au développement économique du Québec. Ainsi, en plus d’investir directement dans des entreprises québécoises, CRCD poursuit sa mission par le biais d’investissements réalisés par les fonds de son écosystème entrepreneurial. Ceci permet à CRCD de profiter d’un effet de levier en allant chercher des capitaux auprès de différents partenaires pour augmenter son effet positif sur l’économie du Québec. C’est ainsi qu’en 2014 quelque 100 entreprises ont bénéficié d’un financement ayant notamment contribué à la réalisation de plus de 50 projets de croissance, de 22 transferts d’entreprises et de 12 projets d’innovation technologique.

La chef de l’exploitation de Desjardins Entreprises Capital régional et coopératif, gestionnaire de CRCD, Mme Marie-Claude Boisvert, rappelle quant à elle, l’urgent besoin pour le Québec de développer et de faire grandir les entreprises existantes. « Nos entreprises ont tendance à demeurer trop petites et à se surendetter. Cette sous-capitalisation pourrait avoir de graves répercussions sur leur performance, voire sur leur pérennité. C’est pourquoi la disponibilité de capitaux suffisants, à chaque année, pour aider CRCD à bâtir des entreprises fortes est plus importante que jamais dans le contexte où le maintien et la création d’emplois à forte rémunération sont nécessaires pour l’ensemble de notre société. »

À cet égard, au 31 décembre 2014, CRCD, fort de l’appui de son écosystème entrepreneurial, soutenait la croissance de 380 entreprises, coopératives et fonds, favorisant ainsi la création ou le maintien de quelque 62 000 emplois.

À propos de Capital régional et coopératif Desjardins

Avec quelque 96 000 actionnaires, Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD), dont l’actif net atteint 1 502 M$, est une société publique gérée par Desjardins Entreprises Capital régional et coopératif. CRCD contribue au développement économique du Québec notamment au moyen de plusieurs leviers qu’elle développe en collaboration avec son gestionnaire et dont elle est le pilier. Ces leviers constituent son écosystème entrepreneurial qui vise à valoriser et garder le meilleur de l’entrepreneuriat d’ici. C’est ainsi que CRCD appuie, directement ou indirectement, la croissance de plus de 380 entreprises, coopératives et fonds évoluant dans divers secteurs d’activité et issus de toutes les régions du Québec, contribuant ainsi au maintien et à la création de 62 000 emplois. (www.capitalregional.com)

– 30 –

Renseignements :

À l’intention des journalistes uniquement
Richard Lacasse
Capital régional et coopératif Desjardins
418 835-8444 ou 1 866 835-8444, poste 3163
media@desjardins.com

À l’intention des investisseurs
Service des relations avec les actionnaires
1 888 522-3222