Valoriser et garder le meilleur de l'entrepreneuriat d'ici

Capital régional et coopératif Desjardins et la Caisse de dépôt et placement du Québec appuient Groupe Telecon qui devient un leader de son secteur d’activité au Canada

Une transaction majeure dans le domaine des infrastructures en télécommunications

Faits saillants

  • Avec l’acquisition de la division Services d’ingénierie de Netricom, Groupe Teleconvoit le nombre de ses employés passer de 1 300 à plus de 2 100, répartis dans huit provinces canadiennes
  • Le partenariat renouvelé de CRCD et la Caisse permet à l’entreprise d’accroître sa présence dans son marché partout au Canada
  • La transaction est rendue possible par des réinvestissements respectifs de 15 M$ par Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) et de 7 M$ par la Caisse de dépôt et placement du Québec (Caisse)
  • CRCD, un fonds public géré par une composante du Mouvement Desjardins, demeure l’actionnaire majoritaire de Groupe Telecon
  • Groupe Telecon maintient son siège social à Trois-Rivières

Montréal, le 9 avril 2014 – Avec l’appui de Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) et de la Caisse de dépôt et placement du Québec (Caisse), Groupe Telecon, dont le siège social est situé à Trois-Rivières, se porte acquéreur des activités de la division Services d’ingénierie de Netricom. Cette transaction permettra à Groupe Telecond’offrir à ses clients, en tout ou en partie, un service véritablement intégré dans la conception, la localisation, la construction, l’installation, la réparation et l’entretien d’infrastructures de télécommunications et d’énergie. Dans cette transaction, CRCD et la Caisse réinvestissent respectivement 15 M$ et 7 M$, pour un investissement total de 49 M$ et 30 M$.

Désormais un leader canadien de son secteur d’activité

En acquérant une division de Netricom – reconnue pour la qualité des services techniques et professionnels offerts dans le domaine de l’ingénierie et la conception de réseaux de télécommunications sans fil et filaires –, Groupe Telecon accroît sa présence d’un océan à l’autre. Ainsi, plus de 800 employés hautement qualifiés de Netricom joignent les rangs de Groupe Telecon, portant le nombre total d’employés du Groupe à 2 100. Ces effectifs sont répartis dans huit provinces canadiennes (Québec, Ontario, Alberta, Colombie-Britannique, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador).

Pour André Héroux, président et chef de la direction de Groupe Telecon, « cette transaction consacre notre statut de leader canadien dans le domaine des infrastructures en télécommunications et d’énergie. Nous pourrons nous distinguer de la concurrence en proposant désormais, à la grandeur du pays, un service clé en mains à nos clients en leur offrant, en tout ou en partie, une gamme de services intégrés de conception, localisation, construction, entretien et réparation d’infrastructures de télécommunications et d’énergie. » Dans un message vidéo destiné aux employés et aux clients du Groupe, M. Héroux a salué l’apport exceptionnel de ses deux principaux partenaires actionnaires depuis trois ans. « En 2011, l’investissement de Capital régional et coopératif Desjardins et de la Caisse de dépôt et placement du Québec avait permis à Groupe Telecon d’assurer sa relève à long terme. Ils nous ont littéralement permis de prendre notre envol comme chef de file canadien. Nous sommes fiers de les compter de nouveau parmi nos partenaires stratégiques pour réaliser notre ambition de présence pancanadienne avec pour objectif de doubler nos recettes d’ici trois à cinq ans. »

L’effet structurant du capital patient offert par la Caisse et CRCD

Pour Marie-Claude Boisvert, chef de l’exploitation chez Desjardins Entreprises, Capital régional et coopératif, « Groupe Telecon représente exactement ce à quoi CRCD aspire en soutenant quelque 360 entreprises au Québec. Notre mission, c’est d’appuyer la croissance des PME afin qu’elles deviennent les Bombardier de demain. Dès 2011, à titre d’actionnaire majoritaire, CRCD savait que Groupe Telecon avait le potentiel pour devenir un joueur important de son industrie au pays. De constater aujourd’hui que Groupe Telecon devient un leader dans sa niche industrielle au Canada représente une grande fierté pour CRCD et ses quelque 100 000 actionnaires québécois. »

« Par cet investissement, la Caisse consolide la présence de Telecon à travers le pays et lui permet de se hisser parmi les chefs de file de son secteur, a déclaré Normand Provost, premier vice-président, Placements privés de la Caisse de dépôt et placement du Québec. La Caisse appuie en continu la croissance de Telecon depuis maintenant trois ans. Elle a notamment soutenu le transfert de l’entreprise en 2011 à une équipe de direction performante habilitée à bien gérer son importante expansion. »

À propos de Groupe Telecon

Groupe Telecon, dont le siège social est situé à Trois-Rivières, avec un centre administratif à Pointe-aux-Trembles (Montréal), offre depuis 1967 des solutions clés en main ainsi que des services spécifiques et dédiés de conception, de localisation, de construction, d’installation, d’entretien et de réparation de réseaux de télécommunications et d’énergie. Présent dans huit provinces canadiennes, Groupe Telecon compte parmi ses clients de grands joueurs du secteur des services de téléphonie, de câblodistribution et d’Internet, ainsi que des exploitants de réseaux de télécommunications et d’énergie. Avant l’acquisition annoncée aujourd’hui, l’entreprise comptait plus de 1 300 employés, dont près de 900 au Québec. En 2011, Capital régional et coopératif Desjardins et la Caisse de dépôt et placement du Québec en sont devenus actionnaires et y avait alors investi 60 M$. (www.telecon.ca)

À propos de la Caisse de dépôt et placement du Québec

La Caisse de dépôt et placement du Québec est une institution financière qui gère des fonds provenant principalement de régimes de retraite et d’assurances publics et privés. Son actif net s’élève à 200,1 G$ au 31 décembre 2013. Un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada, la Caisse investit dans les grands marchés financiers, ainsi qu’en placements privés, en infrastructures et en immobilier à l’échelle mondiale. (www.lacaisse.com).

À propos de Capital régional et coopératif Desjardins

Avec plus de 100 000 actionnaires, Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD), dont l’actif net atteint 1 471 M$, est une société publique gérée par Desjardins Entreprises, Capital régional et coopératif. CRCD contribue au développement économique du Québec notamment au moyen de plusieurs leviers qu’elle développe en collaboration avec son gestionnaire et dont elle est le pilier. Ces leviers constituent son écosystème entrepreneurial qui vise à valoriser et garder le meilleur de l’entrepreneuriat d’ici. C’est ainsi que CRCD appuie, directement ou indirectement, la croissance de plus de 360 entreprises, coopératives et fonds évoluant dans divers secteurs d’activité et issus de toutes les régions du Québec, contribuant ainsi au maintien et à la création de 47 000 emplois. (www.capitalregional.com)

– 30 –

Sources (pour journalistes seulement) :

Groupe Telecon
Francine Bourget
Vice-présidente, Capital humain et Affaires corporatives
514 644-2233, poste 416
confirmation@telecon.com

Caisse de dépôt et placement du Québec
Jean-Benoît Houde
Conseiller principal, Médias
514 847-5493
jbhoude@lacaisse.com

Capital régional et coopératif Desjardins
Richard Lacasse
Conseiller, Relations de presse
418 835-8444 ou 1 866 835-8444, poste 3163
media@desjardins.com