Valoriser et garder le meilleur de l'entrepreneuriat d'ici

Capital régional et coopératif Desjardins annonce un bénéfice net de 11,9 M$ pour le premier semestre de 2011

La valeur de son action atteint 10,02 $ et l’actif net 1 081,7 M$

Rimouski, le 18 août 2011 – Capital régional et coopératif Desjardins dévoile aujourd’hui ses résultats financiers pour le premier semestre de l’année 2011 en annonçant un bénéfice net de 11,9 M$, comparativement à 7,0 M$ pour la même période en 2010. Cette performance permet d’augmenter, à compter de midi aujourd’hui, la valeur de l’action de 0,11 $ pour la porter à 10,02 $, soit une 5e hausse consécutive sur une base semestrielle. L’actif net atteint désormais 1 081,7 M$, un sommet en 10 ans d’existence.

Le président du conseil d’administration, M. André Lachapelle, qualifie les résultats obtenus pour le premier semestre de 2011 de très satisfaisants : « Nous sommes, une fois de plus, en mesure de présenter un bilan positif de nos activités, et ce, grâce à notre gestion prudente et à la justesse de la stratégie de répartition des actifs financiers mise en place il y a quelques années. Ces deux vecteurs sont à la base de notre philosophie d’investissement, laquelle est résolument orientée vers l’appui aux petites entreprises et vers le transfert d’entreprises, enjeu majeur du paysage d’affaires québécois au cours de la prochaine décennie. Nous sommes fiers de dégager un bénéfice en croissance pour ce dernier semestre, tout en respectant notre mission première, soit celle de participer au développement économique des régions ressources du Québec et des coopératives. »

Pour Mme Marie-Claude Boisvert, chef de l’exploitation de Desjardins Capital de risque, le gestionnaire de Capital régional et coopératif Desjardins, ce résultat favorable confirme bien entendu la qualité de la stratégie de répartition des actifs financiers, mais également, l’excellent travail accompli par son équipe. « Nos portefeuilles ont affiché des rendements positifs : celui des investissements, destiné aux entreprises et coopératives du Québec, a généré un rendement de 4,4 % pour les six premiers mois de 2011 comparativement à 2,6 % pour la même période l’an dernier. Le portefeuille des autres investissements, composé principalement de titres obligataires dont le rendement est lié à l’évolution des taux d’intérêt, a produit, quant à lui, un rendement de 1,8 % pour le premier semestre 2011 comparativement à 2,3 % pour celui de 2010 ».

Madame Boisvert ajoute également qu’après 10 ans d’activités, Capital régional et coopératif Desjardins repose sur de solides assises. « Nous avons atteint l’équilibre que nous souhaitions dans notre portefeuille d’investissements à impact économique québécois. Nos choix étaient orientés vers l’aide aux petites entreprises en régions, le financement relié au transfert d’entreprises ainsi que sur l’appui aux coopératives de travailleurs actionnaires. Cet équilibre nous permet de limiter la volatilité de notre portefeuille global, favorisant ainsi une croissance régulière et à long terme. »

Au service de l’économie régionale

Au 30 juin 2011, le montant des investissements à impact économique québécois réalisés par Capital régional et coopératif Desjardins s’élève à 467,7 M$ et les fonds engagés mais non déboursés sont de 153,2 M$. Ainsi, les engagements de Capital régional s’élèvent désormais à 620,9 M$ dans 224 entreprises, coopératives et fonds, créant ou maintenant quelque 35 000 emplois aux quatre coins du Québec.

Capital régional et coopératif Desjardinsa également poursuivi sa mission de développement économique par le biais de Capital croissance PME, un fonds créé en partenariat avec la Caisse de dépôt et placement du Québec en juillet 2010. Rappelons que l’objectif principal de cet instrument financier est d’investir dans des petites et moyennes entreprises du Québec essentiellement sous forme de titres d’emprunt subordonnés. En date du 30 juin 2011, ce fonds a engagé la somme de 44,3 M$ pour appuyer 37 entreprises dans leur développement.

Des actions en forte demande

Rappelons que le 17 mars dernier, dans le cadre du dépôt de son budget, le ministre des Finances du Québec a annoncé qu’il portait de 1 à 1,25 G$ le plafond de capitalisation de Capital régional et coopératif Desjardins, lui permettant ainsi de poursuivre sa croissance et son appui à l’économie du Québec. Fort de sa popularité auprès des épargnants, les souscriptions recueillies pour le premier semestre 2011 se sont élevées à 105,5 M$ alors que les rachats ont totalisé 55,5 M$. Notons qu’en date d’aujourd’hui, il ne reste que 13 M$ d’actions de l’émission 2011 sur les 150 M$ disponibles par l’entremise du réseau des caisses Desjardins. À ce rythme, on estime que la vente des actions pour 2011 pourrait se terminer d’ici la fin du mois d’août.

À propos de Capital régional et coopératif Desjardins

Capital régional et coopératif Desjardins, qui célèbre cette année son 10e anniversaire de création, est une société publique gérée par Desjardins Capital de risque. Avec plus de 107 000 actionnaires, la Société, dont l’actif net atteint 1 082 M$, contribue au développement économique du Québec et participe étroitement à l’essor des coopératives et des régions ressources. Capital régional et coopératif Desjardins appuie la croissance de plus de 220 entreprises, coopératives et fonds évoluant dans divers secteurs d’activité et issus de toutes les régions du Québec. (www.capitalregional.com)

– 30 –

Renseignements :

À l’intention des journalistes uniquement

André Chapleau
Capital régional et coopératif Desjardins

514 281-7229 — 1 866 866-7000, poste 7229
media@desjardins.com

À l’intention des investisseurs
Service des relations avec les investisseurs
1 888 522-3222