Valoriser et garder le meilleur de l'entrepreneuriat d'ici

Capital régional et coopératif Desjardins annonce ses résultats

Une contribution essentielle au développement économique dans un contexte difficile

Montréal le 12 février 2009 – Capital régional et coopératif Desjardins divulguait aujourd’hui ses résultats financiers. Compte tenu de la conjoncture économique difficile, Capital régional et coopératif Desjardins (la Société) clôture son exercice 2008 avec un rendement négatif de 3,6 % comparativement à un rendement négatif de 3,2 % pour l’exercice précédent. Ces résultats portant la valeur de l’action à 9,54 $ à compter de midi aujourd’hui, procurent à un actionnaire ayant investi il y a sept ans, un taux de rendement après impôts de plus de 9,2 %.

Cette performance qui se compare très avantageusement aux indices des marchés financiers n’est pas le fruit du hasard. Afin de limiter les effets de la volatilité des marchés sur la valeur de l’action tout en remplissant sa mission de développement économique, la Société favorise une approche globale de gestion de ses actifs financiers. Il en résulte un portefeuille global équilibré, tant au chapitre des investissements dans nos entreprises partenaires qu’en ce qui a trait aux placements, maintenant libellés autres investissements dans les états financiers de la Société. D’ailleurs, rappelons que le portefeuille relatif aux autres investissements est essentiellement investi dans des titres obligataires, ce qui a pour effet de contrebalancer le risque associé au portefeuille d’investissements. Ce mode de gestion prudente a également caractérisé les décisions en matière d’investissements puisque ce portefeuille n’a que très peu d’investissements dans des sociétés publiques.

Le président du conseil d’administration, M. André Lachapelle, s’est dit satisfait de ces résultats notamment dans un contexte de ralentissement économique. « Plus que jamais Capital régional joue un rôle essentiel dans le développement économique du Québec et sa contribution concrète est porteuse de retombées significatives pour des régions entières ».

En effet, en dépit d’un environnement particulièrement difficile au cours du deuxième semestre, la Société a poursuivi ses activités d’investissement avec de nouveaux engagements totalisant 65 M$ pour l’exercice 2008 comparativement à 88 M$ pour la même période en 2007. Encore une fois cette année, la Société respecte la cible réglementaire de 60 % pour l’ensemble des investissements admissibles ainsi que celle de 35 % pour les investissements dans les coopératives et les régions ressources. Ainsi, au 31 décembre 2008, les engagements totaux s’élèvent à 477 M$ dans 213 entreprises et fonds contribuant au maintien de plus de 30 000 emplois.

M. Louis Roquet, président et chef de l’exploitation du gestionnaire, Desjardins Capital de risque, a souhaité rassurer les entrepreneurs quant à la poursuite d’un partenariat même dans les périodes plus difficiles. « Nous continuerons d’accompagner nos partenaires et disposons de capital pour investir auprès de nouvelles entreprises et coopératives prometteuses. Lorsque nous y investissons nous nous engageons à les accompagner pour une période minimale de cinq ans. Nous sommes convaincus que cette façon de faire permet de créer des entreprises plus fortes, qui peuvent ensuite traverser différents cycles économiques » a-t-il précisé.

La confiance envers Capital régional et coopératif Desjardins s’est poursuivie puisque l’émission 2008, qui se termine le 28 février prochain, a permis de recueillir 126,4 M$ au 31 décembre 2008. Ceci a eu pour effet de porter l’actif net de la Société à 812,6 M$ au terme de l’exercice, en hausse de 80,1 M$ par rapport à 2007. D’ailleurs, certains actionnaires ont complété depuis novembre 2008 leur période de détention minimale de sept ans. Dans ce contexte, seulement 20 % des 79 M$ d’actions émises en 2001 ont été rachetées. De plus, le nombre d’actionnaires au 31 décembre 2008 était de 122 128. À cet égard, il importe de rappeler que des titres de l’émission 2008 sont toujours disponibles à travers le réseau des caisses Desjardins et qu’en se portant acquéreur, un actionnaire bénéficie d’un crédit d’impôt provincial de 50 %.

Capital régional et coopératif Desjardins

Constituée en 2001, Capital régional et coopératif Desjardins est une société publique gérée par Desjardins Capital de risque. Avec plus de 122 000 actionnaires, la Société contribue au développement économique du Québec et participe étroitement à l’essor des coopératives et des régions ressources. Capital régional et coopératif Desjardins appuie la croissance de plus de 200 entreprises et coopératives évoluant dans divers secteurs d’activité et issues de toutes les régions du Québec. (www.capitalregional.com)

– 30 –

Pour information :

Danièle Routhier
Directrice Affaires publiques
Desjardins Capital de risque
(514) 281-2211
daniele.routhier@dcrdesjardins.com


Related Articles